fbpx

Comment apprendre un morceau plus rapidement

Dans ce tuto on va parler de la meilleure méthode pour apprendre un morceau le plus rapidement possible. Il ne s’agit pas du tout d’une méthode miracle pour vous faire apprendre le piano en 24h, mais de conseils et astuces qui ont pour but de favoriser un apprentissage structuré et réfléchi.

Il faut savoir que le secret d’une bonne méthode de travail réside essentiellement dans le fait d’apprendre efficacement. C’est à dire que vous devez optimiser le temps que vous consacrez à l’étude du piano ! Et c’est justement tout le but de ce tuto, dans lequel on va voir la meilleure méthode à suivre pour gagner du temps.

Car évidemment n’importe qui peut passer beaucoup de temps sur une musique pour la retenir mais ça veut dire aussi que le nombre de morceaux appris sera moins grand….Alors que le but quand on apprends un instrument de musique, c’est quand même de pouvoir se faire plaisir en développant au maximum notre répertoire non ?

Dans cette leçon, pas de solfège. Seulement des astuces (quasi-indispensables) qui vous aideront à apprendre par cœur vos morceaux préférés, le tout (relativement) rapidement ! On va surtout aborder l’apprentissage de partition, mais évidemment ça marche tout aussi bien pour ceux qui ont envie de mémoriser une chanson à base d’accords par exemple.

Je précise que ce tuto n’est pas seulement destiné aux débutants, mais aussi aux personnes possédant un niveau plus avancé et qui serait à la recherche d’un moyen pour jouer plus rapidement des morceaux (et donc progresser plus vite aussi !)

Avoir un objectif pour chaque session de piano

L’un des points les plus importants pour apprendre un morceau rapidement, c’est de se fixer à l’avance, des petits objectifs que vous jugez atteignables. Et ça pour chaque nouvelle session de piano !

Vous allez donc découper votre morceau de musique en plusieurs petits bouts à découvrir chaque jour.

Cette méthode toute simple à l’énorme avantage de ne pas se lancer sans savoir ou on va précisément. Ça vous donne un plan de travail avant même d’avoir commencé votre morceau. Ce qui vous permettra d’atteindre un objectif en particulier, comme apprendre une page par semaine par exemple ?

Vous comprenez, de cette manière vous cadrez les choses !

Alors on peut se demander, comment bien définir ces différentes sections pour que votre apprentissage ne soit ni trop facile, ni trop difficile. Hé bien la taille de ces sections que vous devez mémoriser jours après jours va surtout dépendre de votre niveau pianistique.

Si vous êtes débutant total, ou si vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer au piano, vous allez vous fixer comme objectif quelques mesures par jour. Et surtout pas plus, au risque d’être débordé dans les jours qui suivent.

Si vous prenez des cours avec un professeur de piano, vous pouvez aussi lui demander qu’il vous aide à bien segmenter votre morceau pour mieux définir vos objectifs d’une semaine à l’autre.

Ne faites pas de sections trop grandes. Pourquoi ? Tout simplement parce que si vous vous fixez comme objectif de mémoriser en un jour une partie trop importante, vous allez en même temps l’oublier au fur et à mesure que vous allez parcourir votre partition . Car votre cerveau sera tellement concentré pour jouer ce qu’il voit, qu’il n’aura pas le temps de mémoriser. C’est pour ça qu’il vaut mieux s’en tenir à quelques mesures par jour et répéter ces mesures jusqu’à ce que vous sentiez qu’un réflexe s’est crée.

Rester concentré sur votre objectif

Une fois que vous avez bien défini ce que vous avez à faire pour votre session de travail, il faut maintenant RESTER FOCUS sur le passage que vous devez travailler. Mettez-vous bien en tête que votre but, doit être de maîtriser votre section du jour lorsque vous quittez le piano. (à un tempo lent je précise, mais ça on y reviendra plus tard).

Donc retenez bien ça c’est très important.

Pour y arriver, vous devez la répéter, jusqu’à ce que l’enchaînement soit quasiment naturel dans vos doigts et dans votre tête.

Posez-vous la question : Qu’est-ce que je dois, ou qu’est-ce que je peux faire aujourd’hui ? Et concentrez tout le temps que vous avez pour VRAIMENT réaliser cet objectif !

Découvrir une nouvelle partie tous les jours.

L’autre but (très) important que vous devez absolument vous fixer pour avancer rapidement, c’est de découvrir une nouvelle section à chaque fois que vous jouez du piano.

Mémorisez la formule suivante : Une session = une section.

Vous devez avancer ! Toujours faire quelque chose de nouveau à chaque session de piano, c’est la règle !

« Oui mais si on connaît pas encore bien la section d’avant comment est-ce qu’on peut passer à la suite ? » Ce n’est pas grave si vous essayez de mémoriser une nouvelle section alors que la précédente n’est pas maîtrisée à 100% ! C’est précisément ce qu’il faut faire.

Mais effectivement, il va de soi que s’il faut constamment avancer, il faut aussi revoir les parties qu’on a vu les jours précédents pour bien les ancrer dans notre mémoire. La bonne méthode consiste donc en un mélange bien dosé entre refaire ce qu’on a déjà fait (en essayant d’être de plus en plus fluide) et aussi de jouer quelque chose de nouveau !

Bien sûr, si votre morceau de musique est trop long, il y a forcément un moment où vous n’allez plus pouvoir avancer parce que vous aurez déjà utilisé tout votre temps pour revoir ce que vous avez appris les jours précédents. Mais c’est normal et vous allez continuer d’insister sur les passages qui ne sont pas encore parfaitement maîtrisés. Et une fois que vous vous débrouillez mieux, vous pourrez reprendre votre progression en cherchant vraiment à faire quelque chose de nouveau chaque jour.

Comment travailler un morceau efficacement

Voyons maintenant comment apprendre ces fameuses sections dans un morceau de musique !

Jouer mains ensembles le plus tôt possible

Apprendre une demi-page ou même une page entière à la main droite, puis ensuite à la main gauche ne va pas vous permettre d’avancer rapidement. L’apprentissage des mains séparées n’est pas la meilleure méthode lorsqu’on veut aller vite

Le travail mains séparées doit uniquement être réservé, soit pour un premier déchiffrage, soit pour s’entraîner sur un passage technique. Vous voyez, si la main droite représente une partie A et la main gauche une partie B, jouer les deux mains ensembles ne revient pas à jouer AB mais plutôt C !

Comprenez bien que ce n’est pas du tout la même chose ! En tout cas pour notre cerveau qui n’est pas capable d’assembler de lui même deux éléments bien distincts. Pour y parvenir, on est obligé de se lancer mains ensembles ! Donc pourquoi perdre du temps à apprendre deux choses que vous n’aurez jamais à jouer séparément ?

Pour autant est-ce qu’il faut arrêter de jouer les mains séparées ? Non bien sûr, on a parfois besoin de prendre le temps de déchiffrer un passage compliqué une main après l’autre. Par contre ce qui est fondamental c’est de ne pas apprendre une trop grande partie de cette manière. Vous devez jouer les mains ensemble le plus tôt possible !

Je sais que c’est difficile, et en particulier pour les débutants. Mais dites-vous que c’est aussi le moyen de développer votre indépendance des mains ! On me demande souvent des exercices pour développer l’indépendance des mains, mais le premier des exercices à faire c’est de choisir un morceau adapté en difficulté et de le jouer main ensemble le plus vite possible. Au début c’est difficile, tous les pianistes sont passés par là, mais plus vous le faites et plus ce sera facile !

Travailler à un tempo faible

Donc si on récapitule, vous devez vous fixer comme objectif de savoir jouer une nouvelle section chaque jour, avec les deux mains et le bon rythme. Évidemment tout ça c’est difficile et c’est pour ça qu’il faut absolument ralentir le tempo lorsque vous voulez apprendre une œuvre.

Pourquoi est-ce que je vous dit de travailler lentement ? Tout simplement parce que ça va vous permettre d’anticiper les prochaines notes, et c’est ça, c’est cette visualisation intérieur avant de jouer, qui va créer le réflexe pour arriver à mémoriser un enchaînement. Donc votre premier objectif doit être de jouer une petite partie, avec les deux mains et le bon rythme… très lentement !

Pas besoin d’aller vite, mais juste d’enchaîner les mesures lentement et sans s’arrêter. Il suffit juste que vous soyez capable d’enchaîner toute votre section sans s’arrêter. Si vous y arrivez, vous pouvez déjà vous dire « Oui j’ai progressé car je suis capable de faire quelque chose que je ne savais pas faire il y a 20 minutes ». Il est la tout le secret d’une progression rapide !

Et même pour les personnes qui savent déjà bien lire la musique, ne cherchez surtout pas à aller vite tout de suite. Travaillez toujours lentement en prenant bien soin de respecter le rythme du passage à travailler. Si vous respecter ces deux principes, vous verrez que la vitesse viendra d’elle même, au fur et à mesure des jours qui passent !

Pratiquer le piano régulièrement

Vous vous en doutez, la régularité joue un rôle clé dans l’apprentissage d’une musique. Si vos sessions de piano sont trop espacées dans le temps, vous allez devoir passer du temps à réapprendre ce que vous aviez déjà appris l’autre fois.

Quand vous travaillez un passage, vous remarquez que le lendemain vous l’avez encore un peu dans la tête et dans les doigts aussi. Et vous avez déjà remarqué aussi que quand vous attendez plusieurs jours, (voire même une semaine complète, ou plus) avant de se remettre au piano, la reprise est très difficile !

Et c’est justement pour éviter de repartir de zéro (ou presque) à chaque fois, qu’il vaut mieux laisser le moins de temps possible entre deux jours où on travaille le piano !

En plus de ça, vous devez savoir que lorsqu’on dort, notre cerveau en profite pour consolider les données qu’on a stockés durant la journée. Donc si vous pratiquez régulièrement, votre cerveau consolidera les informations liées à la musique beaucoup plus de fois et donc vous vous souviendrez beaucoup mieux de ce que vous avez fait les jours précédents. C’est exactement pour la même raison que vous entendez constamment dire qu’il vaut mieux travailler 20 minutes tous les jours, plutôt que 2 fois 40 minutes dans la semaine !

Le guide résumé pour apprendre un morceau rapidement

  • Commencez par définir une série de petites sections qui vous semblent réalisables en 1 session de piano. Bien entendu, elles doivent être cohérentes avec votre niveau, ainsi que le temps que vous voulez consacrez à l’étude du piano.
  • Votre but doit vraiment être de découvrir et mémoriser une nouvelle partie tous les jours (où vous faites du piano). Pour ce faire vous aller concentrer toute votre attention sur cette partie. Votre seul objectif doit être de la maîtriser à la fin de votre session de piano.
  • Dans cet optique, il faut donc travailler les mains ensemble le plus tôt possible et en respectant le rythme de la musique. Ce qui nécessite de choisir un tempo très lent.
  • Et enfin, tous ces précieux conseils vous seront réellement utile, à la seule condition de pratiquer le piano le plus régulièrement possible.

Tester la méthode pour apprendre un morceau plus vite

En conclusion, voici ce que j’aimerai que vous fassiez :

A partir de maintenant et pour une durée de 1 semaine, vous allez essayer d’apprendre un morceau (ou un début de morceau) en mettant en application tous ces précieux conseils. Respectez à la lettre les petites techniques qu’on a abordé.

Si une semaine ne vous suffit pas pour vous rendre compte de vos progrès, continuez le test sur 2 semaines (en restant très rigoureux et régulier). Si vous respectez toutes les conditions, je suis absolument certain que d’ici 1 à 2 semaines, vous serez épaté par votre vitesse d’apprentissage !

Il est évident qu’il va falloir faire preuve de rigueur mais si vous arrivez à travaillez de manière régulière, avec une méthode efficace vous ne pouvez que RÉUSSIR !

Bon courage 😉

Vous reprendrez bien un petit article ?

2 Commentaires
  1. Marc

    Bonjour
    Votre Blog est très bien bravo. Mais A mon sens vous verrez qu’à l’usage l’apprentissage des ms est plus rapide que de mettre les mains ensembles trop tôt
    Je pense qu’il faut réfléchir en partant de cette étape

    Réponse
    • Joaquim

      Bonjour Marc,

      Merci pour votre commentaire.

      Effectivement travailler « mains séparées » est utile, mais je pense qu’il ne faut juste pas trop en abuser au risque de perdre du temps. Car au final, même si on peut bien jouer mains séparées, lorsque qu’on joue main ensemble, cela ne marche pas du premier coup. Et il faut rabâcher avec les deux mains de toute façon pour y arriver.
      Donc mains séparées oui, mais pas trop longtemps !

      Bien sur tout dépend du niveau aussi…

      A bientôt !
      Joaquim

      Réponse
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *