fbpx

Comment lire une partition de piano

Bienvenue dans ce nouveau tuto, où aujourd’hui nous allons apprendre comment lire une partition de piano. Car évidemment pour pouvoir lire la musique il faut déjà comprendre comment est-ce qu’elle s’écrit !

Alors, vous allez voir c’est plutôt simple.
Sur une partition de piano on aura toujours 2 choses indispensables.

La portée

Une portée est constituée de 5 lignes horizontales :

lire une partition

Et c’est sur ces cinq lignes que les notes de musique viennent se placer pour vous indiquer quelle note jouer sur votre clavier. Les notes quant à elles, sont symbolisées par des petits ronds, qui peuvent s’écrire soit sur une ligne, soit entre deux lignes. Retenez bien que ce sont les deux seules manières d’écrire une note en musique. Soit sur une ligne, soit dans un interligne.

lire une partition

Et à chaque emplacement sur la portée, correspondra donc une touche sur le clavier. C’est comme ça qu’on sait quelle note il faut jouer.

À partir de là, le principe est plutôt simple. Plus une note est basse sur la portée, plus la note associée sur le clavier sera grave. A l’inverse, plus la note est haute, plus le son sera aigu.

Lignes supplémentaires

Évidemment comme le piano est un instrument qui a une grande tessiture, c’est à dire une large étendue de notes qui peuvent être jouées, il faudra parfois jouer des notes qui sont très graves, ou très aigues. Dans le cas des notes graves, des lignes viendront se rajouter en dessous de la portée. Et pour les notes aigues, les lignes se placeront cette fois au-dessus de la portée.

lire une partition de piano

Ces petites lignes sont rajoutées de manière ponctuelle, seulement lorsqu’on a besoin de jouer plus grave ou plus aigu. Contrairement aux 5 longues lignes qui forme la portée de base et qui seront toujours là.

Voilà, maintenant vous savez ce qu’est une portée, c’est déjà pas mal. On va maintenant pouvoir passer en revue le deuxième élément indispensable pour lire une partition de piano.

Clef de Sol et clef de Fa

Et ce deuxième élément c’est ce qu’on appelle une clef. En musique il existe au total 7 clefs différentes, mais nous pianistes, n’en utilisons que deux.

La clef de Sol, et la clef de Fa.

solfège

Une clef en début de portée est indispensable pour lire la musique car c’est elle qui va nous indiquer le nom des notes et aussi leur emplacement sur le clavier.

Pour un même emplacement sur la portée, une note ne sera pas jouée au même endroit sur le clavier selon si elle est lue en clef de Sol ou bien en clef de Fa.

Prenons une note au hasard. En clef de Sol, c’est un Do.

lire une partition

 

Et en clef de Fa, c’est un Mi !

lire une partition

Alors ça peut vous paraitre un peu compliqué mais en réalité c’est plutôt simple au final, puisque toutes les notes doivent de toutes façons être apprises par cœur.

Pour l’instant, retenez juste que la clef de Sol est là pour vous indiquer les notes aiguës du piano, donc la partie droite du clavier. Tandis que la clef de Fa sert à vous indiquer les notes graves, c’est à dire la partie gauche.

Organisation de la portée et des clefs

Comme je vous l’ai dit juste avant, le piano possède un large éventail de touches. En tout 88 normalement. Donc pour pouvoir placer toutes ces notes sur une partition il nous faudra toujours deux portées superposées avec, la clef de Sol au-dessus pour les notes aiguës. Et la clef de Fa en-dessous, pour les notes graves. De cette manière, on peut écrire l’ensemble des notes du clavier sur une partition.

Ces deux portées sont toujours reliées par une accolade, pour signifier qu’une ligne au piano, sera toujours constitué de 2 portées.

lire une partition

Et tout ça forme c’est ce qu’on appelle un système. Un système c’est un peu comme un tableau blanc pour un peintre, ou bien une feuille vierge pour un écrivain. C’est la base obligatoire d’absolument toutes les partitions de piano.

Et concernant ce système, vous pouvez retenir qu’au piano on jouera les notes de la clé de Sol (c’est-à-dire la portée du haut) avec la main droite. Et les notes de la clef de Fa (c’est-à-dire la portée du bas) avec la main gauche.

lire une partition

Alors, pour que toutes ces explications soient le plus concrètes possible, on va finir ce petit tuto en prenant simplement une vrai partition comme exemple.

Lire une partition facile

On va se concentrer sur un extrait du nocturne Opus 9 Numéro 2 (simplifié) composé par Frédéric Chopin.

lire une partition

Comme vous pouvez le voir, on retrouve tous les éléments dont je vous ai parlé.

À savoir, les deux portées superposées, sur lesquelles viennent se placer les notes de musique. Mais aussi nos deux fameuses clef de Sol et clef de Fa qui nous indique l’emplacement de ces mêmes notes sur le clavier.

Si on veux jouer ce morceau, on va donc jouer la partie du haut avec la main droite et la partie du bas avec la main gauche.

On remarque aussi que sur la clef de Fa on a ici plusieurs lignes supplémentaires en dessous de la portée. Ce qui veut dire que cette note va être devoir être jouée très grave.

Alors pour connaître la correspondance entre les notes de musiques sur la partition et leurs touches respectives sur le clavier, il faut évidemment que vous appreniez à reconnaître toutes les notes de musique. Aujourd’hui ce n’est pas vraiment l’objet de ce tuto, mais si vous voulez vraiment savoir lire une partition (et il faut absolument que vous sachiez lire des partitions) je ne peux que vous conseiller d’aller faire un tour sur la page des leçons de pianos, où vous pourrez retrouver notre méthode en ligne, pour apprendre à déchiffrer à peu près n’importe quelle partition !

Vous reprendrez bien un petit article ?

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *